Le blog Tyeko, infos, points de vue et études de cas

Comment bien préparer une visite de bien immobilier ?

Ca y est. Vous avez trouvé l’annonce immobilière pour un bien répondant à toutes vos attentes et qui remplit tous vos critères. La visite est programmée et sera déterminante, avant de vous engager plus.

Anticipez et posez-vous les bonnes questions pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

La visite d’un bien immobilier est une étape clef de votre projet d’achat.

Voici la liste des éléments à avoir en tête pour visiter la maison ou l’appartement de vos rêves en compagnie du vendeur ou de son intermédiaire.

La préparation de votre visite

Types constructifs, mode de chauffage, orientation, voisinage, isolation thermique, nuisances, travaux à prévoir… Écrivez les questions à poser à votre interlocuteur. Afin de ne pas oublier de points importants au moment de la visite, il conviendra de les rédiger auparavant.

Localisez le bien sur un site cartographique en ligne pour évaluer sa distance par rapport aux commerces, services, écoles, transports... Imprégnez-vous également de l’atmosphère du village, du quartier et des alentours. Si vous avez la possibilité d’être en avance à votre rendez-vous, visitez le voisinage, observez ! Si vous avez l’autorisation de pénétrer dans l’immeuble ou dans la propriété, faites-le ; profitez-en pour vérifier l'état des parties communes, des abords proches. Si enfin vous en avez l’occasion et le temps, revenez à différents moments de la journée, pour constater l’éclairage naturel, l’ombre portée des arbres ou des immeubles alentour, pour voir de quelle manière le quartier s’anime en soirée, par exemple.

Au-delà de la visite du bien immobilier en lui-même, selon la ville ou la région choisie, il est parfois utile de vérifier la manière dont le milieu évolue. Une nouvelle construction, publique ou privée, est-elle prévue à proximité ? Des permis de construire ont-ils déjà été attribués ? Le bien est-il en zone inondable ou sujette à des risques technologiques ou à d’autres catastrophes naturelles ?... Les services publics locaux vous délivreront des informations et une aide précieuse pour prendre votre décision.

Observez le bien immobilier en détail

Examinez l’état de chaque pièce, observez les sols, les murs et les plafonds pour repérer d’éventuelles tâches d’humidité ou des fissures. Pensez à (faire) ouvrir les fenêtres, les volets et à faire fonctionner les équipements : chasse d’eau, robinetterie, interrupteurs, ventilation… si vous en avez la possibilité.

Avant la visite, il vous faudra identifier les éléments importants pour vous dans chaque pièce. Par exemple, les branchements électriques dans la cuisine, la ventilation mécanique dans la salle de bain, le chauffage dans les chambres… Tous ces points sont différents pour chaque pièce et sont souvent négligés dans l’agitation d’une première visite immobilière. Parfois, l’appartement ou la maison comporte des annexes (cave, garage…), demandez à les voir. Dans une copropriété, visitez toutes les parties communes, pour avoir une idée précise de l’état et des contrats d’entretien général de l’immeuble. C’est souvent l’occasion de se faire une idée des relations de voisinage.

Obtenez des réponses précises à vos questions

Ne laissez pas le vendeur rester évasif sur certaines réponses, méfiez-vous et demandez des précisions. Exigez une information claire et complète sur l’état du bien. Interrogez-le sur le montant des impôts locaux (taxes foncière et d’habitation), des charges de copropriété, les factures de chauffage et d’électricité… Demandez à consulter l’ensemble des justificatifs, tels que factures, plans, diagnostics de performance énergétique, état parasitaire et règlement de copropriété.

Visitez le logement au moins deux fois

Le logement que vous avez visité est à votre goût, avant de faire une offre d’achat, il est conseillé de le visiter une seconde fois, à un moment différent de la journée ou de la semaine. Si vous avez des inquiétudes sur certains points techniques et que vous ne voulez pas vous tromper, faites-vous accompagner par un professionnel Tyeko dont l’avis objectif et l’expertise technique vous serons utile. Si des travaux sont nécessaires, s’il existe un risque technique ou sanitaire, l’expert Tyeko sera là pour vous guider de manière impartiale dans vos choix ; vous aurez le dernier mot, et agirez en connaissance de causes.

Les documents indispensables que le vendeur doit fournir

En copropriété, le vendeur est tenu de vous communiquer les procès-verbaux des trois dernières assemblées générales, le montant des charges, la composition du lot, les travaux à prévoir, les éventuels impayés de charges. Ces procès-verbaux sont également l’occasion d’avoir un premier aperçu de l’ambiance générale dans l’immeuble. Il doit vous communiquer la surface exacte du lot vendu, calculée selon la loi "Carrez", et vous remettre des diagnostics obligatoires (DPE et parasitaire) : consommation énergétique du logement, état de l’installation électrique et de gaz, recherche des termites, champignons, plomb… Ces documents sont également obligatoires pour une maison individuelle.

L'expertise technique immobilière

Les plus d’une expertise technique avec Tyeko :