Le blog Tyeko, infos, points de vue et études de cas

Un bilan de santé pour votre logement, pourquoi pas ?

Pensons-y sérieusement, depuis que vous êtes enfant, vous avez noté sur votre carnet de santé toutes les interventions médicales ou chirurgicales que vous avez subies, votre courbe de croissance, l’évolution de votre état de santé.

De bons indicateurs pour savoir si vous êtes allergique, si vous souffrez d’un trouble quelconque, si vous avez été vacciné(e).

Si vous possédez un animal, celui-ci possède également un carnet de santé ou de vaccinations, pour établir un suivi de sa santé. Il en va de même pour votre véhicule automobile, un carnet d’entretien vous est fourni par votre garagiste et supervisé pour établir le résultat du contrôle technique…

L’analogie entre le logement et le corps humain est largement utilisée. Par conséquent, la mise en place et l’exploitation d’un bilan de santé du bâtiment se justifie complètement.

Un bilan de santé, le contrôle technique de votre habitation

Comme pour vous, lorsque vous êtes en bonne santé, et que tout va bien, vous n’avez pas besoin de consulter un médecin, spécialiste ou généraliste…vous vous dites la même chose pour votre habitation, pas besoin de faire de préventif, et pourtant connaitre votre état de santé général est très important, il permet de prévenir les désagréments saisonniers, d’entretenir une bonne forme physique, de pouvoir parer à l’inconnu ! il faudrait faire la même chose pour votre foyer, connaitre son corps pour prévenir des maladies, connaitre son logement pour pérenniser son bien !

Lorsque vous avez le souhait d’acquérir un bien immobilier, vous avez une visée sur le diagnostics de performance énergétique qui vous dira si le bien est consommateur d’énergie ou pas, si l’état parasitaire est correct ou non, il n’y a pas d’étude en profondeur du principe de construction, des antécédents du logement, si il y a eu des travaux ou pas, de quelles natures…une expertise technique complète de la cave au grenier, non pas pour dire si le bâti est énergivore ou pas, mais pour permettre de rendre pérenne le bien immobilier, préserver un patrimoine.

En quoi consiste un bilan de santé immobilier ?

Il est établi à la suite d’une ou plusieurs visites d’un bien immobilier, sur la base d’une expertise technique prenant en compte toutes les caractéristiques du bâti. Cette expertise est réalisée aussi bien avant achat du bien, pendant son utilisation, qu’au moment de sa vente. Le bilan de santé va prendre en compte, tous les aspects techniques, intérieures et extérieurs sans notion d’esthétisme ou de mode.

Le bilan de santé immobilier couvre un très large spectre des points d’observations techniques d’un immeuble d’habitation :

  1. Le logement et son environnement
    • Une évaluation des risques naturels et technologique
    • La disposition parcellaire
    • L’accès et les cheminements
    • La présence proche d’espace arboré et/ou aquatique
    • Les éventuelles nuisances extérieures
  2. Le système constructif
    • L’âge du bâtiment et les matériaux de construction
    • Les parois et structures
    • L’isolation
    • Les parties intérieures
    • La couverture, les gouttières et les descentes d’eaux pluviales
    • L’état parasitaire
    • Un examen du DPE (Diagnostic de Performance Energétique)
  3. Les équipements
    • Les menuiseries extérieures
    • L’installation électrique
    • L’installation gaz
    • L’installation sanitaire
    • Le système de ventilation
    • Le système de production de chauffage et d’eau chaude sanitaire
    • La présence d’un appareil de chauffage à combustion
    • La présence d’un système photovoltaïque
    • La présence d’un système de récupération et de stockage des eaux pluviales
    • L’assainissement non collectif
  4. Des points importants
    • Un état des consommations et leur suivi (eau, gaz, électricité…)
    • La qualité de l’air intérieur
    • La présence de gaz radon
  5. Des contrôles périodiques
    • L’entretien des appareils de chauffage
    • L’entretien des appareils de ventilation
    • L’entretien de l’assainissement non collectif
    • L’état général de la toiture
    • L’état général des parements de façades et pignons

Un bilan de santé du logement, dans quel but ?

Nous passons presque deux tiers de notre temps dans notre habitation, nous y dormons, mangeons, travaillons et pourtant, nous ne prêtons pas ou peu d’attention à ce toit qui nous abrite !

Nous nous soucions de notre logement que lorsque celui-ci va mal, lorsque les désordres arrivent et que tout à coup, nous prenons conscience de l’importance de l’entretien de notre foyer. Un mauvais état du logement peut occasionner et favoriser le développement de pathologies chez son locataire, apparition de problèmes cutanés, des maladies respiratoires comme l’asthme, des allergies…

Une forte consommation énergétique, des défaillances d’équipements, des désordres structurels, l’apparition de moisissures, d’odeurs désagréables, d’insectes, de champignons… N’attendez pas l'apparition de ces signes avant de faire un bilan de santé de votre logement.

De plus, se renseigner sur les risques sanitaires, naturels ou technologiques grâce au bilan de santé du bâtiment peut permettre d’éviter ou du moins de se tenir au courant des éventuels risques de sinistres. Ce bilan de santé s’adapte à chaque situation, pour du bâti neuf ou ancien, qu’importe le type de logement, il permettra de créer ou de mettre à jour un véritable « carnet de santé » de votre habitation qui passera de propriétaire en propriétaire, une façon de gérer et pérenniser votre bien immobilier en bonne santé !

Votre foyer, notre profession !